L’anxiété comme une cause des problèmes avec l’érection

Est-il vous jamais arrivé que pendent le premier contact sexuel avec une partenaire nouvelle votre érection devenait faible ou incontrôlable? Sans doute que oui.

D’après les recherches cliniques, un sur deux hommes a rencontré les symptômes du dysfonctionnement érectile à cause de trop d’anxiété.

L’anxiété est une émotion negative qui provoque l’inquiétude et la crainte infondés. Autrement dit, l’homme commence à être gêné ou anxieux pendent le premier contact sexuel, il veut faire une bonne impression. C’est pourquoi il ne peut pas se relaxer, il commence à réfléchir à la possibilité d’échec sexuel, donc son érection affaiblit.

La peur d’échec sexuel s’augumente si un homme a déjà eu tels cas. Au même temps, l’angoisse se développe à tel point qu’on échoue même avec une partenaire permanente.

Par ailleurs, c’est des difficultés liées au travail ou aux relations avec des collègues qui peuvent être la raison de l’anxiété. Comme l’homme ne se peut pas relaxer pendent un acte sexuel et laisser tomber des pensées négaives, il ne réussit pas à concentrer sur l’excitation sexuelle. Par conséquence, le lien entre le système nerveux central et le cerveau affaiblit, et les frictions ne deviennent que mécaniques. Dans ce cas, l’érection tombe.

Selon les médecins, plus de 40% de cas du dysfonctionnement érectile sont liés aux facteurs psychogènes. L’un d’eux est l’anxiété.

Ce type du DÉ a ses signes spécifiques:

  • L’érection peut soudain affaiblir pendent un acte sexuel
  • L’érection peut être instable pendent un acte sexuel, en disparaissant et commençant en nouveau d’une manière spontane
  • Les symptômes ne sont pas permanents et la fonction érectile est impossible à contrôler

Si l’homme a tels symptômes, il est très probable que c’est l’anxiété ou des autres facteurs psychogènes qui causent son dysfonctionnement érectile.

Cette difficulté peut être soignée à l’aide du psychologue ou sexologue. En fait, la plupart des hommes peuvent éliminer une angoisse constante et obsessive et rétablir l’érection perdue dans quelques séances. Pourtant, il ne faut pas tarder la visite chez le médecin. Dans le contexte de l’anxiété chronique et des autres désordres psychogènes, il peut développer une impuissance chronique, le traitement de laquelle réquit une thérapie pharmacologique.