Qu’est-ce qui cause l’atrophie testiculaire

L’atrophie testiculaire est caractérisée par le rétrécissement d’une (ou plusieurs) testicules. Ceci conduit à des taux bas de testostérone et l’infertilité. Il faut tenir compte que l’atrophie testiculaire est complètement indépendante du rétrécissement dû aux basses températures.

Les symptômes de cette maladie comprennent :

  1. Un rétrécissement évident des testicules
  2. La mollesse dans la zone testiculaire
  3. Libido faible
  4. Perte inexpliquée de la masse musculaire
  5. Infertilité
  6. Baisse de la pilosité faciale/ toison pubienne
  7. Sensations de douleur au niveau des testicules
  8. Inflammation
  9. Pyrexie
  10. Nausée

Il y a d’autres symptômes qui dépendent largement de l’âge du patient.

Jetons maintenant un coup d’œil sur les causes fréquentes de l’atrophie testiculaire.

  1. L’âge. Il est lié à la réaction naturelle de nos corps au vieillissement, ils commencent à produire moins de testostérone.
  2. Déséquilibre hormonal. En cas de déséquilibre hormonal, le corps produit moins de testostérone, les testicules peuvent diminuer en taille.
  3. L’orchite est une inflammation caractérisée par des sensations de douleur au niveau des testicules, elle peut être causée par une infection bactérienne ou un virus. Les causes les plus fréquentes de l’orchite sont : chlamydia, gonorrhée et UTIs.
  4. Plusieurs maladies. Il y a plusieurs maladies qui contribuent à l’atrophie testiculaire, y compris le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).
  5. Une surconsommation systématique de boissons alcooliques peut causer une chute sévère du taux de testostérone. Cela peut conduire à un traumatisme du tissu testiculaire.
  6. Torsion testiculaire. Ceci peut être causé par la rotation des testicules et la coupure du flux sanguin vers les testicules.
  7. Cancer des testicules. Plus fréquent chez les hommes de plus de trente ans.

Malgré la pléthore des facteurs contribuant et la liste des symptômes sérieux, l’atrophie testiculaire est curable dans la plupart des cas. La chose à retenir ici est l’indispensabilité d’aller au docteur dès que vous remarquez des changements significatifs. Quelques traitements inclus l’usage d’antibiotiques et d’autres requièrent   une intervention chirurgicale. Quel que soit le cas, prière de ne pas hésiter à visiter votre urologue.